A la Une ! - 28 mars 2019

Le 20 et 21 avril 2019, c’est Assemblée Générale, venez !

Temps important – voire même primordial – dans la vie statutaire, c’est avec plaisir que l’association Jets d’encre appelle ses adhérent.e.s à se mobiliser pour…

son Assemblée générale ordinaire
qui se tiendra à Paris
les 20 & 21 avril 2018


Sans vous, l’association ne peut pas se donner d’objectifs, ne peut pas faire le bilan de ses actions, et ne peut donc pas avancer. Vous en êtes l’un des moteurs en venant réfléchir et proposer des solutions.

  Une Assemblée générale ?

Jets d’encre réunit son Assemblée générale deux fois dans l’année : à la fin août, lors de son université d’été Press’citron, où est notamment élu le Conseil d’Administration ; et en avril, où les objectifs sont de :

  • Dresser le bilan de l’année passée au regard des orientations fixées par l’AG précédente, et pour lesquelles elle a élu des membres du Conseil d’Administration. Ce bilan prend la forme de deux documents (le rapport d’activité et le rapport financier) qu’il appartient à l’Assemblée générale de voter.
  • Discuter des grandes orientations et du fonctionnement de l’association, et faire entendre votre avis sur le déroulement de cette première partie de l’année. Cette année encore, des ateliers et des réflexions thématiques le samedi et dimanche après-midi vous seront proposés.

  On vote quoi ?

  • le Rapport d’activité, qui fait le bilan des actions menées pendant l’année civile 2018 en fonction des objectifs fixés par l’Assemblée générale via le Plan d’action et de développement 2017 – 2019
  • le Rapport financier, qui fait le bilan des finances de l’association  et de ses relations avec les partenaires financiers pendant l’année 2018
Ils sont disponibles en cliquant ci dessous :

  Vous venez ? Chouette !

Il n’y a pas trente-six solutions : pour venir en présentiel, voter par procuration ou voter à distance, l’inscription doit obligatoirement se faire ci dessous :

Pour s’inscrire à l’Assemblée générale

Nous vous remercions de confirmer votre présence au plus tard le lundi 15 avril 2019.

Vous recevrez toutes les informations une fois l’inscription effectuée et nous vous tiendrons au courant en cas de modifications sur le lieu !  Idem, si vous avez un doute et/ou des questions, n’hésitez pas à envoyer un e-mail à Romane, secrétaire générale, qui se fera un plaisir de vous répondre) : romane.emaer@jetsdencre.asso.fr

  Qui peut voter ?

Les personnes et rédactions adhérentes à l’association peuvent voter. Si vous n’avez jamais adhéré ou que vous n’êtes pas à jour de votre adhésion, il n’est pas trop tard ! Rendez-vous sur la page dédiée afin de réaliser une adhésion à prix libre :

Adhérez !

Deux cas de figure donc : soit vous avez adhéré à l’association individuellement, et dans ce cas vous disposez d’une voix à l’Assemblée générale. Soit, vous avez adhéré collectivement au nom de la rédaction qui dispose d’une voix. Vous pouvez venir à plusieurs à l’Assemblée générale, mais votre journal ne comptera que pour une voix pendant les votes.

L’adhésion à Jets d’encre est importante : c’est avant tout une marque de soutien aux valeurs que défend l’association au quotidien, la possibilité d’obtenir la carte de presse jeune, mais c’est également un soutien financier non négligeable sans lequel nous ne pourrions réaliser certains projets, comme le festival Expresso !

  Comment voter ?

L’Assemblée générale se déroulera à Paris, dans les locaux de l’association (39 rue des Cascades, 75020 Paris). Les frais de transport sont pris en charge par l’association dans la limite des places disponibles pour tout le week-end !
Il y a plusieurs façons de voter à l’Assemblée générale : en étant présents le jour J, par procuration ou bien via un vote à distance !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF

A la Une ! - 11 avril 2019

Carte de presse jeune : parlons-en !

Se munir de la Carte de Presse Jeune, c’est adhérer à la Charte des journalistes jeunes et faire savoir que la presse jeune est libre et responsable. Sophie Caldaguès  est revenue sur son utilisation de la carte de presse jeune au quotidien :

Un événement notable lié à la carte de presse jeune ? 

J’ai réussi à entrer gratuitement à l’exposition « comédies musicales » à la Cité de la Musique Philharmonie de Paris de la Villette. Comment cela s’est-il passé ? J’ai juste présenté ma carte de presse jeune au guichet et leur ai demandé « Est-ce que j’ai le tarif presse ; c’est-à-dire gratuité ; en vous présentant cela ? » Ils ont répondu par l’affirmative, et je n’ai rien payé. J’étais toute fière et ai pu profiter de l’exposition assez sereinement. J’ai même écrit un article à la suite. Mes ami.e.s étaient sidéré.e.s.J’essaye de la valoriser au maximum, moins pour avoir les avantages journalistiques, mais plus pour me sentir légitime.

De plus, je la montre à tout le monde.

Lorsque je souhaite participer à un événement, je la sors de mon portefeuille et la présente généralement au début à « l’accueil », puis je demande gentiment et poliment si je peux accéder à des avantages (financiers ou bien liés à l’événements type « backstage ») grâce à la carte. Je n’ai encore pas pu bénéficier d’accréditations (de festivals par exemple) à distance car je n’en ai pas demandé. Si je devais le faire, je pense que je contacterai le service communication de l’événement. Il arrive cependant que cela ne marche pas toujours; on m’a rétorqué une fois que « ce n’était pas une vraie carte de presse ». C’est dommage.

D’autres moments-clés ?

Oui, à l’inauguration du Grand Paris Express dans le 93. Il y avait une soirée dédiée avec des exposants et beaucoup d’informations sur le GPE. J’ai pu récolter des interviews grâce à la carte, même si l’événement était ouvert à tous.tes.

Pourquoi avoir demandé ta carte de presse jeune ?

Je ne savais pas qu’on pouvait la demander/l’obtenir aussi « facilement ». C’est pendant le festival Expresso, auquel j’ai participé en 2018 que je l’ai reçue. Je croyais en effet qu’il fallait avoir « fait ses preuves » ou démontrer de son expérience dans le journalisme. J’ai été très fière et ravie. Pour moi, elle signifie une certaine légitimité à écrire et à être reconnu.e même de manière bénévole, sans pour autant être professionnel.le.

D’ailleurs, sur les 6 articles de la charte des journalistes jeunes, ceux qui me parlent le plus sont les suivants :

Le 1er article car la liberté d’expression est pour moi le droit le plus fondamental dans notre pays. Sans pour autant empiéter sur celle des autres.

Le 4ème article car il faut rester ouvert.e aux critiques et à repenser ses écrits. Puis, dans un monde où il existe beaucoup de « fake news », il s’agit de s’assurer de la véracité des informations qu’on véhicule.

Maintenant, c’est à vous !

N’hésitez pas à nous faire part des succès et difficultés rencontrés avec votre Carte de presse jeune dans vos pratiques. Vos témoignages aideront l’association à faire progresser la cause de la presse jeune et à développer ses activités pour les journalistes jeunes.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF

Actualités

Le 20 et 21 avril 2019, c’est Assemblée Générale, venez ! - 28 mars 2019

_MG_2209

Temps important – voire même primordial – dans la vie statutaire, c’est avec plaisir que l’association Jets d’encre appelle ses adhérent.e.s à se mobiliser pour… son Assemblée générale ordinaire qui se tiendra à Paris les 20 & 21 avril 2018 Sans vous,…

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF

30ème édition de la semaine de la presse ! - 18 mars 2019

Conférence_presse_jeune_20_mars

  Coup d’envoi ce lundi 18 mars de la Semaine de la presse et des médias dans l’École® (SPME). Une année un peu spéciale puisqu’il s’agit de la 30ème édition ! Qui l’organise ? Depuis 1989, cette semaine organisée par le Centre…

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF

L’enquête de l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne sur le droit de publication souffle sa première bougie ! - 14 mars 2019

Ressources

  Il y a maintenant un an à la même date, l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne publiait les résultats de son enquête menée en 2017 auprès de 151 rédactions lycéennes ! Cette nouvelle étude venait à  actualiser les données issues des enquêtes réalisées…

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF

     Plus d'actualités