Comment réagir à des pressions financières ?

Quand on publie au sein d’un établissement ou d’une structure, on dépend souvent de celle-ci financièrement, notamment pour les impressions d’un journal papier. Or, en cas de litige avec l’administration, il est difficile de poursuivre son activité. De même, l’administration demande parfois aux journalistes jeunes de renoncer à une partie de leur liberté d’expression pour pérenniser le soutien du lycée à l’initiative des élèves. Voici donc un petit guide pour réagir à ces pressions !

  • Savoir reconnaître une pression financière

Une pression financière, c’est toute situation au cours de laquelle une personne ou un organe dont vous dépendez financièrement tente d’exercer un contrôle sur vous. Par conséquent, si votre administration menace d’arrêter d’imprimer votre journal si vous continuez à parler du personnel du lycée entre vos pages, c’est une pression financière ! Et il s’agit donc d’une forme de censure.

  • Engager un dialogue avec l’administration

Pour commencer, il faut donc essayer de comprendre les motifs de la pression financière exercée par votre structure. Engagez un dialogue ! Essayez de négocier, de montrer votre bonne foi, et surtout, de revendiquer votre liberté d’expression. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur des textes comme la loi sur la liberté de la presse de 1881 mais aussi et surtout, si vous publiez dans un lycée, sur la circulaire n°02-026 relative aux publications réalisées et diffusées par les élèves dans les lycées, qui mentionne clairement que vous avez le droit à un soutien de la part de votre établissement. Même si vous en venez à négocier, faites attention à ne pas compromettre votre liberté d’expression en faisant des concessions que vous n’acceptez pas vraiment. L’administration n’est pas votre seule source de financement, au pire !

  • Envisager d’autres moyens de financement

Si votre discussion ne mène à rien et ne vous permet pas d’obtenir de moyens financiers, vous pouvez trouver d’autres manières de financer votre journal. Subventions, Maison des Lycéens, Sponsors, autofinancement… Vous trouverez tout cela dans notre réponse sur les moyens de financement, ainsi que dans le Mémo de l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne sur le financement des journaux lycéens !

> Contacter SOS Censure 

Dès la moindre pression financière, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons faire remonter la situation à l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne et ainsi assurer un rôle de médiation entre vous et votre administration. Nous pourrons également vous apporter des conseils, et du soutien moral, car ces situations sont parfois démoralisantes. Envoyez nous un mail à l’adresse censure@jetsdencre.asso.fr !