C’est quoi le droit de rectification ?

Très souvent confondu avec le droit de réponse, le droit de rectification est aussi très important pour le bon fonctionnement d’un journal. En réalité, le droit de rectification est totalement différent du droit de réponse !

Le droit de réponse peut être formulé par une personne clairement citée et/ou identifiable dans un article. Le droit de rectification, lui, peut être exercé par les “dépositaires de l’autorité publique”, c’est-à-dire les autorités locales et les magistrats, les fonctionnaires possédant une part d’autorité publique. Le droit de rectification s’applique pour corriger une information inexacte publiée dans un journal. Il ne s’applique que pour un acte relatif à la fonction des dépositaires de l’autorité publique. Il doit être inséré en tête du numéro suivant, et c’est obligatoire !

Sur ce, si tu as encore des questions, n’hésite pas à nous contacter à l’adresse censure@jetsdencre.asso.fr ! Nous répondrons à ton mail avec plaisir.