L’Observatoire des pratiques de presse lycéenne

 

 

Créé à la suite du 1er Forum des journaux lycéens en 1998, l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne, animé par Jets d’encre, est composé de journalistes lycéens, d’organisations issues de la communauté scolaire (syndicats des personnels de l’Education nationale et du ministère de l’Agriculture des établissements public et privé sous contrat, de lycéens, associations de parents d’élèves, le CLEMI) ainsi que d’associations d’éducation populaire, de défense des Droits de l’Homme ou de la liberté de la presse concernées par les questions liées aux journaux lycéens.

> Qui sont les membres de l’Observatoire ?

L’Observatoire veut permettre l’information et encourager le dialogue entre tous les acteurs de la presse lycéenne (lycéens, chefs d’établissement, enseignants et autres personnels, parents d’élèves…).
Lieu de réflexion collective, l’Observatoire est à l’origine des modifications apportées en 2002 à la règlementation sur les publications lycéennes (circulaire n°02-026 du 1er février 2002 actualisant la circulaire n°91-051 du 6 mars 1991).
L’Observatoire propose sur son site Internet des ressources pratiques sur la presse lycéenne, fondées sur la connaissance du terrain de ses membres.

> Toutes les publications de l’Observatoire sur www.obs-presse-lyceenne.org

Il est aussi un lieu de médiation auquel vous pouvez faire appel en cas de difficultés autour d’un journal lycéen – un rôle qui lui est confié par la circulaire « Responsabilité et engagement des lycéens » n°2010-129 du 24 août 2010.

> Contacter ou saisir l’Observatoire : contact@obs-presse-lyceenne.org

 

L’appel de l’Observatoire :
un média lycéen dans chaque établissement, l’affaire de tous !

Lycéens, enseignants, chefs d’établissement, parents d’élèves : un journal lycéen libre et responsable dans chaque lycée, c’est l’affaire de toute la communauté éducative. « On ne naît pas citoyen, on le devient » : il est de la responsabilité des établissements scolaires de faciliter l’exercice du droit de publication par les lycéens – droit fondamental reconnu et protégé par les textes, et de faire preuve de bienveillance dans l’accompagnement des projets de journaux lycéens.

Les média d’expression lycéenne (journaux papier ou en ligne, radio, …) naissent tantôt de l’initiative spontanée des élèves, tantôt avec le concours d’adultes. Ils peuvent être créés dans le cadre d’un projet pédagogique, du conseil de la vie lycéenne ou d’un groupe d’élèves indépendant. Ils s’appuient en premier lieu sur l’intérêt et l’appétit des lycéens pour ce type de projets. Ils font écho à leurs pratiques de publication à l’extérieur de l’institution scolaire, comme les blogs, les réseaux sociaux…  En contact permanent avec les média, il est normal que les jeunes s’en emparent aussi et veuillent exprimer leur point de vue sur leur environnement et sur l’actualité.

Pour les aider à mener à bien leur projet ou du moins les inciter à franchir le pas, il est important de les accompagner, de les informer sur leurs droits, de les former à la responsabilité de publication, et de leur fournir les moyens nécessaires.

En effet, un média lycéen constitue le support idéal pour une éducation aux réalités de la publication et au travail journalistique. Dans notre société numérique, chacun peut publier des contenus et exprimer des points de vue sur les questions vives de la société ; l’école doit aujourd’hui être capable de prendre en compte cette part de l’éducation du citoyen. Il s’agit bien, pour les élèves, de développer leur esprit critique et de leur apprendre à être responsables de leur publication. Développée dans un dispositif pédagogique, confrontée à la déontologie du journalisme, cette pratique représente un cadre d’apprentissage de l’autonomie et de la responsabilité des élèves dans l’usage de la liberté d’expression, renforçant la culture du débat contradictoire et la prise en compte d’opinions différentes.

Le média d’expression lycéenne permet aux élèves de développer des compétences particulières, d’être reconnus dans des responsabilités et donc de mieux trouver leur place dans l’établissement. Il offre l’occasion de collaborations originales au service d’un projet commun porteur de sens et, bien souvent,  d’autres apprentissages. Il peut transformer les rapports avec la communauté éducative, impliquée dans les diverses étapes de sa production ou de sa diffusion. Le média d’expression lycéenne est un facteur de dialogue intergénérationnel. Au-delà des apprentissages disciplinaires et de l’ouverture culturelle accompagnant sa réalisation, il représente un levier important d’intensification et d’identification de la vie lycéenne.

Enfin, le média d’expression lycéenne facilite la communication et la circulation de l’information auprès des élèves et du personnel dans l’établissement scolaire, autant qu’il valorise les initiatives lycéennes. A ce titre, il peut être articulé avec le Conseil de vie lycéenne et la Maison des lycéens. Toutefois cet investissement ne fera sens que si l’établissement s’attache à préserver la liberté d’expression de ses élèves, à laquelle on n’opposera que le seul cadre juridique et réglementaire. La bonne marche du projet ne peut ensuite être encouragée que si on lui donne en les moyens adéquats : humains, temporels, matériels et financiers.

> Télécharger l’appel de l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne

 

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF