Comment définir les limites entre opinion et prosélytisme ?

Certains sujets relèvent de convictions assez personnelles, comme par exemple la religion ou la politique. Souvent, cela peut être difficile d’en parler dans un journal lycéen, puisque la circulaire relative aux publications réalisées et diffusées par les élèves dans les lycées interdit le prosélytisme.

Il y a une grande différence entre défendre son opinion et inciter les lecteurs à y adhérer. Le prosélytisme est défini par le dictionnaire comme le “zèle déployé pour répandre une foi, recruter des adeptes”. Il relève plutôt de l’ordre de la propagande, de la volonté de l’auteur de convertir son lecteur à ses propres convictions. Et c’est précisément cela qui est interdit par la circulaire !

Cependant, rien ne t’empêche de donner ton avis, de t’engager, de prendre parti, ou de critiquer une politique ou une religion ! C’est cela qui est intéressant avant tout : exprimer ton avis librement et ainsi revendiquer ta liberté d’expression, t’approprier l’environnement que tu fréquentes. Pour te donner un exemple plus concret, tu peux parler de tous les candidats à une élection, les critiquer, défendre leurs programmes… mais tu ne peux pas inciter tes lecteurs à voter pour le candidat que tu défends. C’est aussi simple que ça !

Ne t’autocensure pas, dis ce que tu penses, et surtout, si tu as encore un doute, n’hésite pas à nous envoyer un mail à l’adresse censure@jetsdencre.asso.fr !