« SOS Censure »

 

 

 

Pour bien réagir en cas de problèmes,
Jets d’encre propose à toutes
les rédactions en difficulté
un service d’assistance adapté.

 

 

 

La liberté d’expression reste un droit qui se conquiert.

Depuis 1989, la Convention internationale des Droits de l’Enfant affirme le droit des jeunes à s’exprimer librement, notamment par le biais du journal, et depuis 1991 les lycéens disposent d’un droit de publication protégé et reconnu. Pourtant les journaux d’initiative jeune sont trop souvent confrontés à de nombreux obstacles. Face à l’indifférence ou à la censure, seule la solidarité de tous peut permettre à la presse jeune de s’affirmer dans toute sa richesse.

 

Dans quels cas faire appel à SOS Censure ?

SOS Censure s’applique bien sûr en cas de censure, d’interdiction ou de suspension de diffusion du journal – mais aussi de refus d’un proviseur, d’un enseignant, d’un maire, d’un animateur etc., de laisser les jeunes être directeur de publication, de refus qu’un journal se crée, d’un règlement d’établissement scolaire qui contrevienne aux droits des jeunes, de toute intervention, pression directe ou indirecte allant contre leur liberté d’expression.

 

Nouer, renouer le dialogue

Quelle que soit la situation, l’important est qu’un dialogue puisse s’instaurer entre les jeunes qui réalisent le journal et les adultes. Chacun doit en effet pouvoir exposer clairement son opinion pour que des solutions puissent être trouvées dans le respect de la liberté d’expression et de la déontologie de la presse.

 

A tort ou à raison ?

Pour lutter contre la censure efficacement, il faut savoir reconnaître ses torts. Ainsi si un journal commet une véritable erreur et que l’autorité réagit de façon justement proportionnée, alors l’action de Jets d’encre se limitera à des avis et conseils, à une proposition de médiation, et à une formation « Droit et déontologie ».

S’il s’agit toutefois d’une réaction injuste qui contrevient aux droits des jeunes (interdiction du journal injustifiée ou définitive, pressions trop importantes sur les élèves, sanctions abusives, restriction du droit de publication, etc.), Jets d’encre considère que le journal et ses membres doivent être pleinement défendus.

 

Quelle aide pouvez-vous obtenir ?

SOS Censure est avant tout une démarche solidaire et militante des journaux pour lutter contre la censure. C’est pourquoi, pour avoir accès à l’ensemble des démarches proposées par l’association, il faut soit que vous soyez déjà adhérent de Jets d’encre, soit que vous souscriviez une adhésion. Rappelons que Jets d’encre se réserve le droit de ne pas accepter l’adhésion de journaux qui contreviendraient aux valeurs fondamentales de l’association.

Toutes les rédactions peuvent néanmoins bénéficier d’un avis sur le contenu de leur publication et de conseils sur la réaction à adopter en cas de conflit.

Jets d’encre n’intervient pas à la place des journalistes jeunes, mais toujours avec leur accord, en leur offrant une formation gratuite « Droit et déontologie », en proposant une médiation, en écrivant une lettre au proviseur, au maire etc., en les aidant à contacter la presse, à mobiliser leur lectorat et à faire appel aux institutions grâce à son réseau de partenaires.

 

Témoignez !

Si vous rencontrez des problèmes de censure, que vous souhaitiez réagir ou pas, il est capital de témoigner afin que Jets d’encre puisse alerter les institutions, avec lesquelles elle est en contact toute l’année, des difficultés que rencontrent les jeunes pour s’exprimer librement.

 

Comment utiliser SOS Censure ?

La première chose à faire lorsqu’on brime votre liberté d’expression est de ne pas rester isolés. Contactez-nous et nous verrons ensemble comment coordonner et adapter différentes démarches pour lutter contre la censure et répondre concrètement à votre situation.

 

 

Télécharger la plaquette « SOS Censure »
La Charte des journalistes jeunes
> L’Observatoire des pratiques de presse lycéenne
Témoigner ou faire appel à « SOS Censure »
Adhérer à l’association

.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF