Actualités - 18 avril 2017

La Carte de Presse Jeune, de 1991 à aujourd’hui

Depuis maintenant onze ans, Jets d’encre attribue la Carte de Presse Jeune à chaque personne investie dans la réalisation d’un journal qui en fait la demande, qu’elle soit adhérente ou non à l’association.

Comme certain-e-s d’entre vous le savent, la Carte de Presse Jeune a fait sa première apparition en 1991. Ce que peu de gens savent en revanche, c’est qu’elle a été mise en place par J.Presse, la première véritable association de défense de la presse jeune en France. Suite à sa disparition en 2003, Jets d’encre est créée en 2004. Deux ans plus tard, la Carte de Presse Jeune est relancée. Retour sur l’évènement qui a fait revivre la CPJ…

Il y a onze ans, en février 2006, Jets d’encre organise, avec l’aide du Délégué national à la Vie lycéenne nommé trois ans auparavant, une conférence lycéenne en présence du ministre de l’Éducation nationale Gilles de Robien. C’est l’occasion pour les journaux lycéens de toute la France de questionner le ministre. Cet évènement marque le début de la reconnaissance de la presse lycéenne. Afin de continuer sur cette lancée, Jets d’encre décide alors de (re)lancer publiquement la Carte de Presse Jeune.

À la fois lien symbolique du lien entre tous les journalistes jeunes et symbole d’adhésion à la Charte des journalistes jeunes, la Carte de Presse Jeune tend à être de plus en plus reconnue par les institutions.

Elle est aujourd’hui détenue par environ 600 journalistes jeunes de toute la France, ce qui représente un petit échantillon de la totalité des jeunes investis dans la rédaction d’un journal collégien, lycéen, étudiant, de quartier ou de ville. Si vous ne l’avez pas encore, n’hésitez-pas à commander votre CPJ !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF