Actualités - 18 septembre 2015

Nouveau Communiqué de Presse au sujet de La Mouette Bâillonnée

En janvier 2015, La Mouette Bâillonnée, journal lycéen de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) et son rédacteur en chef, ont reçu des menaces suite à la sortie d’un numéro spécial sur les attentats ayant touché Charlie Hebdo. Jets d’encre, association nationale pour la promotion et la défense de la presse jeune, a été dans les premiers informés de ces intimidations et a toujours soutenu les journalistes jeunes concernés, y compris durant la forte mobilisation médiatique qui a vu jour après le droit de retrait exercé par les enseignants du lycée en mai.
Aujourd’hui, après la sortie de leur premier numéro de l’année scolaire, La Mouette Bâillonnée a de nouveau reçu des menaces, particulièrement en la personne de Louis, toujours rédacteur en chef du journal.

 

Depuis janvier 2015, Jets d’encre a toujours soutenu, moralement et politiquement, la rédaction, et en particulier Louis, personnellement visé. Le cas a également été porté devant l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne dès son commencement. L’association Jets d’encre a pu accompagner Louis dans ses diverses démarches mais a également permis d’organiser une rencontre avec Reporters sans Frontières et a œuvré pour alerter les autorités publiques entre janvier et juin 2015.

Fin mai 2015, suite à des menaces répétitives et de plus en plus soutenues, Jets d’encre s’était alarmée et avait dénoncé la négligence du Ministère de l’Education Nationale et de l’administration de l’établissement qui n’avaient pu assurer la sécurité des journalistes jeunes du lycée Marcelin Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés, et en particulier de Louis, rédacteur en chef, durant leurs études.

Aujourd’hui, à la rentrée de l’année scolaire 2015 – 2016, les menaces ont recommencé. Au lendemain de la publication du premier numéro de l’année de La Mouette Bâillonnée, Louis a encore une fois été menacé. C’est toujours en tant que journaliste jeune qu’il est attaqué. C’est parce qu’il a osé, il y a de cela maintenant 8 mois, s’exprimer sur un sujet d’actualité, et de société, qu’il est aujourd’hui sous le coup de menaces répétées.

L’association Jets d’encre l’avait rappelé il y a quelques mois, et il semble crucial de le rappeler aujourd’hui : ce sont le droit fondamental à l’expression et la liberté de publication qui sont, encore une fois, directement touchés par ces menaces. La Mouette Bâillonnée est un journal lycéen. Et tout journal lycéen, en tant que tel et comme n’importe quelle publication, a pour seules limites celles fixées par voies légale et réglementaire : un journal lycéen doit pouvoir aborder tout sujet sans recevoir de pression extérieure en retour.

C’est pour cela, qu’aujourd’hui encore Jets d’encre appelle toutes les parties, proches ou éloignées, de cette sombre affaire à mettre en œuvre, dès aujourd’hui, de nouvelles mesures afin d’assurer la protection de la rédaction, et notamment de Louis, de manière pérenne. Au-delà de la sécurité physique de celle-ci, l’association Jets d’encre insiste sur la nécessité de permettre à la rédaction de La Mouette Bâillonnée, et notamment à Louis, de poursuivre sa publication librement.

 

 

L’association Jets d’encre

Avec ou sans moyens, avec ou sans aide, mais toujours avec la rage et le plaisir de s’exprimer, les jeunes prennent la parole et créent des journaux dans les lieux de vie qui sont les leurs. Phénomène unique et majeur, cette presse originale reste néanmoins confrontée à de nombreuses barrières, de l’indifférence à la censure, qui sont autant d’atteintes au droit d’expression des jeunes. C’est pour cela que Jets d’encre consacre son activité à la reconnaissance et à la défense des journaux réalisés par les jeunes de 12 à 25 ans. L’association se fixe pour objectif de fédérer, de valoriser, de développer et de défendre ces expériences de presse écrite, qu’elles aient pour origine le cadre scolaire et universitaire ou non.

> Pour plus d’informations sur les droits de la presse lycéenne

Contacts :
Edith Boulet, Porte-parole : edith.boulet@jetsdencre.asso.fr / 06.80.83.05.65
Marie Picoche, Présidente : marie.picoche@jetsdencre.asso.fr  / 06.59.33.56.06

> Télécharger le communiqué de presse

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF