Actualités - 8 novembre 2013

Jets d’encre aux Assises du journalisme 2013

Le collectif  « Stop aux clichés » aux Assises du journalisme

La campagne « Stop aux clichés sur les jeunes » a été initiée par l’Anacej lors du 7ème Congrès national des conseils d’enfants et de jeunes fin 2006 ; elle a ensuite été rejointe par Jets d’encre, le Réseau national des Juniors Associations et Animafac.
Son but : changer le regard porté sur les jeunes en luttant contre les clichés relayés par les médias sur la jeunesse, et ouvrir le dialogue avec des journalistes.

Parmi les actions de cette campagne, le prix « Stop aux clichés ! », qui s’adresse aux journalistes, invités à présenter un de leurs sujets ou articles traitant d’une problématique jeunesse en France. Un jury composé de jeunes de moins de 25 ans analyse ces productions et décerne un prix par catégorie (presse audiovisuelle, radio, presse écrite, presse en ligne) aux réalisations qui font l’effort de dépasser les clichés sur les jeunes et qui leur donnent la parole. Pour la quatrième année consécutive, le jury jeune de la campagne « Stop aux clichés » a remis son Prix aux Assises internationales du journalisme qui eu ont lieu à Metz les 5, 6 et 7 novembre.

Le jury Stop Aux Clichés a couvert les Assises grâce à la tribune offerte par l’Humanité et sa page hebdomadaire « Libres Échanges ». Retrouvez leurs papiers dans les éditions des jeudis.

> Retrouvez les lauréats du Prix « Stop aux clichés » 2013

 

Un débat avec 200 journalistes jeunes

Jets d’encre, en partenariat avec le CLEMI de l’académie de Nancy-Metz, a également organisé un débat participatif sur le thème : « Journalisme jeune : une autre façon de faire du journalisme ? ». Plus de 200 collégiens et lycéens lorrains ont partagé leurs idées du journalisme, de la liberté d’expression et ont pu échangé avec des journalistes professionnels.

Ce fut également l’occasion de constater l’autocensure qui règne encore chez les jeunes, particulièrement quand on parle de liberté d’expression en milieu scolaire. A la question « Mon journal peut-il parler de tout ? », c’est majoritairement le « Non » qui est ressorti, comme pour la question « Mon opinion peut-elle transparaître dans mes écrits ? »… quand bien même la Convention internationale des Droits de l’Enfant et la circulaire relative au droit de publication lycéen réaffirme le droit à exprimer ses opinions dans un journal lycéen.

> Retrouvez l’enquête de l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne de 2011 sur le droit de publication des lycéens
> Plus d’information sur le droit de publication lycéen et sur notre service d’assistance « Sos-Censure »

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • PDF